Histoire

Le 14 Déc 2020

L'histoire

L’institut Blood and Brain @ Caen Normandie, BB@C est un Groupement d’Intérêt
Scientifique (GIS, co-fondateurs Inserm, Université de Caen Normandie, CHU de Caen Normandie) qui a été créé en mars 2020, financé par la Région Normandie et des
fondations, avec un hébergement principal au GIP Cyceron.

GIP CYCERON
Boulevard Henri Becquerel
14 073 CAEN – FRANCE

LA découverte : une contribution exceptionnelle pour la recherche
sur les accidents vasculaires cérébraux (AVC). Celle des interactions entre la molécule tPA et le récepteur NMDA.

Nous sommes en 2000-2005 et le retentissement à l’international est important.

Une première équipe de recherche est alors créée au sein de l’Inserm (Equipe Avenir Inserm), regroupant des expertises diverses (« tPA in the working brain »).

L’équipe concentre alors ses recherches sur les maladies cérébrales et plus particulièrement, s’intéresse aux interactions entre le sang et les cellules du cerveau.

Chronologie

2000 > 2005

  • Contribution exceptionnelle à la recherche sur les AVC : mise en évidence des interactions entre la molécule tPA et le récepteur NMDA. (équipe Avenir, INSERM).

2005 > 2012

  • Laboratoire SP2U : recherche sur les interactions entre le sang et les cellules du cerveau : publications internationales, premiers brevets et travaux avec l’industrie pharmaceutique.

2012

  • Création d’Op2Lysis, une start-up créée pour développer une molécule traitant la forme hémorragique de l’AVC chez l’homme.

2017

  • Création de la plateforme Stroke@lliance pour tester des molécules pour l’industrie pharmaceutique.

2017

  • Création de l’unité de recherche PHIND-INSERM. Approche translationnelle de la recherche fondamentale et clinique chez l’homme sur les interactions entre le sang et les cellules du cerveau.

2018

  • Création d’INNOVA BIO au CHU de Caen, un centre de ressources biologiques chargé de stocker les données et échantillon servant à la recherche.

2020

  • Création de BB@C : une somme de structures complémentaires, inhabituelles et innovantes, liées dans un même but : comprendre le fonctionnement entre le sang et le système nerveux central (cerveau et moëlle épinière) au bénéfice des pathologies neurologiques (dont les maladies neurovasculaires).